» Art mobilier » Phalanges percées paléolithiques, des hypothéses convaincantes
 
Art mobilier

 
 

Phalanges percées paléolithiques, des hypothéses convaincantes

 

A quelle fin étaient destinées les phalanges percées paléolithiques ? A des sifflets , comme le suggére M. Dauvois ?

J’avais publié dans un bulletin de la SHAP (Société Historique et Archéologique du Périgord, 2000) une proposition de lecture : elles seraient des "silhouettes féminines". J’ai repris cette idée dans un livre " Animisme et arts premiers, nouvelle lecture de l’art préhistorique" (2004). restait à savoir le "pourquoi "de ces statuettes. J’ai alors proposé l’Hypothése de "principes féminins, liés à la rennaissance"

Puis, il y a quelques semaines, un article de Duncan Caldwell apparu sur le net, une hypothése trés proche y était proposée. Nous ne nous étions jamais rencntrés !. Aprés quelque échanges nous avons toutes fois vu quelques différences et peut-être quelques complémentarités, les "Phalanges/Vénus" seraient pour Duncan Caldwell les symboles de la "“Prey-Mother”".

Voici ce qu’il en dit sur son site : lien

 
 
Publié le mercredi 23 décembre 2009

 
 
 
Les autres articles de cette rubrique :
 
Publié le dimanche 8 décembre 2013 par Pascal Raux
Mis à jour le mardi 10 décembre 2013
 
Publié le mardi 23 janvier 2007 par Pascal Raux
 
Publié le jeudi 1er mars 2007 par Pascal Raux
Mis à jour le mardi 13 janvier 2009
 
Publié le mercredi 11 juillet 2007 par Pascal Raux
Mis à jour le mercredi 23 décembre 2009
 
Publié le lundi 9 novembre 2009 par Pascal Raux
Mis à jour le samedi 1er août 2009
 
Publié le lundi 12 mars 2007 par Pascal Raux
Mis à jour le mardi 13 janvier 2009
 
Publié le mardi 16 janvier 2007 par Pascal Raux
 
Publié le dimanche 2 décembre 2012 par Pascal Raux
 
Publié le samedi 1er décembre 2012 par Pascal Raux
 
Publié le mercredi 23 décembre 2009 par Pascal Raux
 

 
 
 
Accueil     |    Plan du site     |    Espace rédacteurs     |    Se connecter