» Les grottes ornées » Grotte de Jovelle, 24
 
Les grottes ornées

 
 

Grotte de Jovelle, 24

 

La grotte de Jovelle a été découverte en 1983 par Serge Avrilleau qui y repére silex et poteries, Christian Carcauzon découvrira les gravures 6 mois plus tard et les publiera.

Prés de "La Tour Blanche", cette cavité offre des particularités. Elle est ouverte dans une diaclase exploitée en carriére de pierres est a dû être partiellement abîmée, les registre de gravures sont néanmoins fort intéressants.Les mammouths à fortes arcades sont a rapprocher de ceux de "la Cavaille"(24), Arcy-sur-Cure, et Chauvet, donc relativement "vieux", nous pourrions proposer l’aurignacien ou le gravettien, maisil faudra attendre le résultat des fouilles d’un site d’habitat- autre intérêt nonnégligeable- qui jouxte l’entrée de cette faille. Un cheval gravé sous une "niche " encore à demi enfouie est marqué d’un cercle, comme à Pech-Merle (voir les chevaux"pommelés"). Des gravures apparaissent en ras de sol et les futures recherches devraient donc nous amener de bonnes surprises.

voir les liens, G. Delluc a publié cette cavité.

http://argentine24.blog4ever.com/blog/lirarticle-1935-7485.html

Ch.Carcauzon nous communique :" il convient de souligner que la grotte de Jovelle s’est classiquement établie aux dépens de diaclases et non pas d’une « faille » et que seul son porche a été partiellement amputé par les carrières souterraines ouvertes à droite comme à gauche. En revanche « le site d’habitat » ne « jouxte pas l’entrée de la faille » (sic) puisqu’il est indissociable de la zone vestibulaire dont le sol s’est considérablement exhaussé depuis le passage des artistes du paléolithique supérieur, au point de masquer bon nombre de gravures."..............j’ai publié ma découverte.....tout d’abord dans le bulletin de la SHAP puis dans la Revue Archéologique Sites, dans Archéologia, puis dans mon livre « Découvertes souterraines en Périgord » ........ je l’ai fait avant de signer conjointement avec G.Delluc d’autres comptes-rendus et études dans différents supports supplémentaires."

l’attribution chronologique du décor de Jovelle au Gravettien ou à l’Aurignacien, "avant même la présentation des gravures aux scientifiques ou aux spécialistes j’avais retenu cette attribution que nul n’a osé contester depuis 1983 ! " ( voir « Nouveau trésor archéologique à La Tour Blanche » L’Écho du centre édition du 5/12/1983) .

un des mammouths

le bouquetin

le cheval, tête à gauche

le même cheval surligné, un cercle sous le ventre, d’autres animaux sont "associés"

 
 
Publié le lundi 16 juin 2008
Mis à jour le lundi 22 décembre 2008

 
 
 
Les autres articles de cette rubrique :
 
Publié le mardi 27 février 2007 par Pascal Raux
 
Publié le mercredi 15 février 2012 par Pascal Raux
Mis à jour le jeudi 16 février 2012
 
Publié le lundi 24 décembre 2012 par Pascal Raux
Mis à jour le mercredi 16 mai 2012
 
Publié le lundi 5 mars 2012 par Pascal Raux
 
Publié le lundi 17 janvier 2011 par Pascal Raux
 
Publié le mardi 3 janvier 2012 par Pascal Raux
Mis à jour le mercredi 4 janvier 2012
 
Publié le samedi 29 septembre 2007 par Gerard Doidy
Mis à jour le lundi 22 décembre 2008
 
Publié le samedi 11 août 2012 par Pascal Raux
 
Publié le vendredi 19 janvier 2007 par Pascal Raux
 
Publié le dimanche 31 mai 2009 par Pascal Raux
Mis à jour le samedi 2 mai 2009
 

 
Accueil     |    Plan du site     |    Espace rédacteurs     |    Se connecter
 
1